Benjamin-François Prou

Benjamin-François Prou, Les pieds dans l'or.jpeg

Critica in semiotica estetica dell’Opera “Les pieds dans l'or” di Benjamin-François Prou

 

L’arte di trasmutazione alchemica del Prou segue la ciclicità del tempo e l’unità del molteplice animale ed istintuale. È un rituale che redime dalla dimensione transeunte e relittuale del divenire consuntivo della materia inerte e lignea, trasportata dalla corrente fluviale, per una conoscenza metafisica trascendentale e una liberazione spirituale. La tintura aurea del legno naturale è un processo d’individuazione per integrazione degli opposti: eleva ed integra l’opera in nero, da uno stato di indifferenziazione con la terra della nigredo inconscia, mortificazione, all'essenza sapienziale della vita e ad una rinascente manifestazione fisica della natura divina ed obriza dell’uomo.

Critique sémio-esthétique de l’œuvre "Les pieds dans l’or" de Benjamin-François Prou

 

L’art de transmutation alchimique de Prou suit la cyclicité du temps et l’unité du multiple animal et instinctuel. C’est un rituel qui rachète la dimension transitoire et relictuelle du devenir qui consume la matière inerte et ligneuse, transportée par le courant fluvial, pour une connaissance métaphysique transcendantale et une libération spirituelle. La teinture dorée du bois naturel est un processus d’individuation pour l’intégration des opposés : elle élève et intègre l’œuvre en noir, d’un état d’indifférenciation avec la terre de la nigredo inconsciente, mortification, jusqu’à l’essence de sagesse de la vie et à une manifestation physique renaissante de la nature divine et pure de l’homme.

 

traduction par le prof. Francesco Spampinato